Carnet de bord n°5

Reculer pour mieux sauter
 

Bonjour à tous,

Le bord s'adresse à vous afin de vous rapporter tout le positif qu'a retiré notre skipper Arthur de l'Armen Race Uship ! 

En effet, la déconvenue de l'abandon ne doit pas mettre un voile sur toute l'expérience engrangée durant ces trente heures de navigations. Bien au contraire ! 

Cette décision a été motivée par le seul enjeu qui compte, l'unique réel "saut" : la Route du Rhum 2018.

Le désir ardant de représenter au mieux ses partenaires ainsi que tous les suiveurs du projet UP aurait pu aveugler notre valeureux équipage (Arthur Gascoin, Adrien Vincent Thibaut Ilhe, Edouard de Mautort, Aymeric Grouas), mais en hommes avisés ils ont su regarder plus avant et ne pas compromettre l'objectif du 4 Novembre prochain.

L'humain a cela de grand, il sait mettre un genou à terre pour prendre du recul, pour apprendre, et finalement mieux sauter !

"Si j'en ai l'occasion je la referais !"

Ce sont les mots d'Arthur quelques heures après la fin de la première régate de la saison. Entre la frustration de ne pas être allé au bout, et la conviction qu'il s'agissait de la meilleure décision, notre skipper admet qu'il s'agit de deux jours riches en enseignements. 

Après avoir évacué la déception de son premier abandon en régate, il confesse avoir beaucoup appris. 

"Les problèmes que l'on a rencontrés auraient pu être contournés, mais avec la mer on ne sait jamais donc on a préféré ne pas forcer, et puis l'objectif principal reste le Rhum en novembre prochain !" Plein de sagesse, Arthur convient que le bateau n'est encore qu'à 80 % de sa préparation et qu'il préfère y aller pas à pas.

L'usure des voiles, un réglage du mât pas idéal, des batteries à plats et une météo défavorable jusqu'à l'Île d'Yeu, sont des éléments mineurs mais qui mis bout à bout lui ont fait craindre "la loi de Murphy".

Du côté des points positifs il y a d'abord le sportif : "j'ai pu réaliser la majorité des manœuvres, et donc me rendre compte que je maîtrise bien le bateau", puis les sensations : "le départ au milieu d'une centaine de bateaux avec un grand soleil, c'était magnifique !", mais aussi : " en pleine nuit j'ai pris la barre pendant deux heures à plus de quinze nœuds sous spi, c'était super..."

En résumé, notre équipage a rencontré tous les types de conditions (au près, au portant, pas de vent, beaucoup de vent, ...), a testé le pilote automatique (surnommé Patrice par Arthur), a dégusté avec plaisir l'avitaillement fourni par notre super partenaire Bio C Bon (P.S : tout était excellent, sauf pour Thibaut, Aymeric et Edouard qui ont préféré s'abstenir pendant une partie de la course...), a éprouvé les optimisations réalisées depuis le début de la saison, et surtout a pris son pied ! 

THE FINAL COUNTDOWN : J-3 ! ⏰

La campagne de crowdfunding touche à sa fin, et à trois jours du décompte final nous vous prions de souffler encore une fois dans les voiles de UP. 🙏 🙏 🙏

Grâce à vous tous l’objectif est presque atteint, et c’est pourquoi nous croyons en vous pour la dernière étape : répandre ce message en le partageant par tous les moyens possibles !

Dans le cas où l’objectif ne serait pas rempli le 17 Mai à 23h59 (idée que nous larguons bien volontiers par-dessus bord), chaque contributeur se verrait remboursé et l’aventure Route du Rhum grandement compromise…

Mais si ensemble nous tirons dans la même direction, il ne fait aucun doute qu’Arthur réalisera son rêve ! 👊 👊 👊

(pour contribuer au décompte final cliquez ici)

Encore un grand merci à tous pour ce soutien sans faille ! 

LES CONSEILS DU COACH

Celui qui a déjà vécu à deux reprises le Rhum, nous dévoile ses souvenirs, sa carrière et son regard sur Arthur ! Croustillant à souhait !

Pour ceux qui sont passés à côtés de l'interview de Patrice Bougard, le coach d'Arthur voici les parties 1 et 2 :

Portez-vous bien et soyez UP !

Catégories : Carnet de bord