Le Club des Partenaires

Par Augustin Delaporte / le 04/06/18

Nous avons rencontré Thierry Delaporte, Directeur Général Délégué de Capgemini, pour qu'il nous présente sa société et ses aspirations en rejoignant UP Sail & Connect.

UP : Pouvez-vous me préciser les métiers de Capgemini ?

Thierry Delaporte :

"Capgemini est une société qui accompagne les entreprises qui sont dans leur transformation. Les métiers de Capgemini, vont du conseil, à la gestion des opérations informatiques pour le compte des clients. Il s’agit donc, de tous les métiers liés aux services informatiques."

UP : Participer à UP, c’est entreprendre et se lancer dans un beau projet. Pouvez-vous trouver des similitudes dans le développement de votre entreprise, avec cet esprit entrepreneurial ?

T.D :

"Capgemini est une société qui a été créée par un homme, qui s’appelait Serge Kampf, et qui était un entrepreneur.

C’était quelqu’un qui croyait très fort à la culture d’entreprise, à la culture basée sur la liberté, sur la prise de risque, sur l’engagement, et sur l’esprit d’équipe.

Depuis 50 ans, nous essayons de garder cette culture d’entreprise et donc d’entreprendre.

La voile nous parle tout particulièrement, car la compétition dans le monde marin, bien qu’il s’agisse d’un sport solitaire, engage toute une équipe derrière le marin.

Il n’y a pas seulement un bateau et un marin, il y a une volonté de prendre des risques, d’atteindre un but, d’écrire une histoire unique, et une volonté d’être prêt à affronter tous les éléments."

UP : Quels sont les autres facteurs qui vous ont entrainé à prendre part à l’aventure UP Sail & Connect ?

T.D:

"Tout d’abord, l’esprit d’équipe, à savoir la mobilisation de plusieurs pour un projet d’exception.

Il y a également l’aspect « nature ». Une compétition de voile, renvoie à la nature, aux éléments, à l’univers dans lequel nous vivons. Il y a une notion de globalisation aussi, puisque par définition, la voile n’est pas enfermée par les frontières.

D’autre part, la notion d’imprévu, inhérente à la voile, correspond bien à la culture que l’on veut faire passer dans notre entreprise. Il y a des parties que vous maîtrisez, d’autres pas. Ce n’est pas pour autant, qu’il ne faut pas prendre le risque, qu’il ne faut pas essayer, même si vous n’êtes pas sûr de réussir. La manière dont vous réagissez, dont vous gérez ces imprévus, détermine si vous êtes de bons professionnels.

Enfin, vivre cette compétition, va permettre de mobiliser un groupe, de s’identifier autour d’une aventure que l’on va pouvoir suivre.

Nous voulions embarquer tout le monde, dans une aventure au sein de notre entreprise."

UP : Avez-vous déjà soutenu un projet similaire ?

T.D :

"Oui, il y a une dizaine d’années, Capgemini a financé le bateau d’Olivier Kersauson, le « Géronimo ». Celui-ci a battu de très nombreux records, notamment le trophée Jules-Verne de 2004. Nous l’avons financé pendant plusieurs années, et cela a été très mobilisateur pour les équipes."

UP : Quels liens peut-on faire entre Capgemini et la voile ?

T.D :

"Pour nous, comme dans la voile, la technologie est un moyen et non pas un objectif.

Nous ne vendons pas de la technologie, mais des choses qui l’utilisent.

Pour faire le parallèle, un marin utilise la technologie, mais il ne lui suffit pas d’avoir la meilleure technologie pour réussir. Il faut à la fois la comprendre, savoir l’utiliser, mais aussi avoir une bonne compréhension de l’environnement.

Nous croyons aussi beaucoup, aux notions de compétition et d’aventure.

D’un côté la compétition, qui est contre les autres, et de l’autre l’aventure, qui elle, est « contre soi-même ».

La dernière chose, c’est l’esprit d’équipe. Que cela soit chez Capgemini, lorsque que nous vendons une solution à un client, ou que cela soit un marin, il y a toute une équipe derrière, qui est une vraie machine, et l’efficacité de cette machine détermine la performance durant la compétition. "

UP : Aurez-vous une mascotte à bord du classe40 d’Arthur ?

T.D :

"Un petit as de pique bleu serait magnifique"

UP: Que pensez-vous de l'aventure d'Arthur ?

T.D :

"Son aventure est magnifique. Je suis très impressionné de voir ce qu’il fait.

A mon sens, la réussite de cette aventure, doit être un mélange de plaisir et d’engagement.

Finalement, Le résultat importe peu, en revanche le plaisir doit être central.

Je trouve qu’il s’agit d’une belle leçon de « live your dreams », tu as tes rêves et tu y vas !

C’est aussi une leçon de courage, car l’on ne maitrise pas tout dans la compétition, et certainement pas dans la voile. On peut s’être préparé au mieux, et finalement subir un imprévu de dernière minute (mât endommagé, avarie quelconque, blessure, …). C’est aussi cela qui rend cette compétition exceptionnelle, et qui en fait l’une des dernières grandes aventures qui existe encore dans ce monde. "

Si vous souhaitez entrer en contact avec Capgemini, n'hésitez pas à nous solliciter.

augustin@up-sailandconnect.com

xavier@up-sailandconnect.com

Catégories : Le club des partenaires